Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Cryptos : de baisse en hausse

Rapport hebdomadaire - 20/05/2019

Retour en force du Bitcoin

crypto-monnaies


La montée des crypto-monnaies face à des informations géopolitiques et économiques extrêmement perturbantes et à la rhétorique qui y est associée n’est plus surprenante. Les cryptos se déplacent sur un autre territoire que celui de la spéculation. Ce ne sont pas encore des devises, car elles ne sont pas assez stables pour être utilisées comme support d'échange. Néanmoins, le fait qu’elles acquièrent le statut de valeurs refuges est un pas en avant vers une acceptation et une utilité à long terme.

La semaine dernière


Deux situations ont été observées sur deux fronts distincts et ont été au centre de la scène internationale au cours de la semaine écoulée. Escalade de la guerre commerciale sino-américaine et tensions dans le Golfe Persique. D'abord la guerre commerciale. Non seulement les droits de douane sur les marchandises à hauteur de $200 milliards, vendredi matin, sont passés de 10 à 25%, mais le jeu a également pris une tournure nettement négative. Le refus des États-Unis d’accepter les produits Huawei dans l’architecture et la colonne vertébrale du réseau téléphonique 5G déployé dans le monde entire. Hier, une nouvelle étape inquiétante a été franchie. Google a annoncé qu’il ne fournirait plus son système d’exploitation, Android, aux clients de Huawei. Huawei est le deuxième producteur mondial de smartphones.


Le deuxième événement est la rhétorique d’escalade concernant la distribution du pétrole du Golfe Persique. Entre attaque de drone sur deux navires battant pavillon saoudien et avancée militaire américaine au Moyen Orient, les discussions à Washington et à Téhéran sont alarmantes.

popup_close
es-daily-alv-wk-21-20-5a

Cette semaine


Le monde va se concentrer précisément sur les deux problèmes évoqués pour rechercher des signes d’aggravation ou pas. Les Chinois ont été relativement mesurés dans leurs réponses aux manœuvres tarifaires américaines. En grande partie parce qu'ils sont beaucoup plus modestes sur le plan économique et, à notre avis, parce que les affirmations des États-Unis selon lesquelles la Chine est un partenaire commercial sournois sont plus que véridiques, en dépit de la manière américaine de traiter leurs griefs. N'oubliez pas qu'il ne s'agit pas de droits de douane ni d'avantages commerciaux injustes limités sur des produits ou des secteurs industriels particuliers. Il s’agit plutôt d’une nouvelle guerre froide fondée sur la revendication de longue date de la récupération de la fierté chinoise, fondée sur son indéniable domination économique, politique, militaire et diplomatique face au déclin de l’Amérique. Les batailles auxquelles nous assistons se déroulent entre un ascendant et un adversaire fatigué, isolationniste et centré sur lui-même. Ce conflit est plus long et plus profond que l’immédiateté des droits de douane et des différends commerciaux.


Dans le Golfe, nous surveillons vivement toute action des États-Unis. Nous ne sommes pas inquiets, du moins en ce qui concerne les «sabotages» annoncés jusqu'à présent, car ils semblent inventés de toutes pièces et ont pour vocation de servir de provocations. Toutefois, si les États-Unis devaient prendre des mesures plus énergiques, nous prévoyons que le pétrole grimpera brusquement et rapidement. Les pays du CCG se réunissent plus tard cette semaine pour aligner leurs décisions et ce que nous entendons des deux côtés à ce jour ne semble pas conciliant.

popup_close
cl-daily-alv-wkly-wk-21-20-5

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X