33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La peur autour de la mutation du virus fait chuter les cours du pétrole

Rapport hebdomadaire - 21/12/2020

Inquiétante mutation du virus

covid-19-oil-wpr


Les cours du pétrole ont chuté tôt ce matin alors que la souche mutante du Sars-CoV2 repérée au Royaume-Uni faisait craindre de nouvelles restrictions de déplacements internationaux et de nouvelles mesures de confinement, avec un impact éventuel sur l’économie mondiale et la demande en pétrole.

Le baril de Brent a perdu 97 cents à 51,29$ le baril après une hausse de 1,5% qui l’a vu atteindre son plus haut depuis Mars vendredi dernier.  Le WTI américain perdait, lui, 83 cents à 48,27$ le baril à la suite également d’une hausse de 1,5% vendredi, son plus haut niveau depuis février.

Les chutes d’aujourd’hui interviennent après que les cours du pétrole ont enregistré sept semaines consécutives de hausse.

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, va tenir une réunion d’urgence aujourd’hui au sujet des déplacements internationaux, notamment au départ et à destination du Royaume-Uni, alors que les cas de Covid-19 enregistrés en une journée atteignent des sommets. Et ce, alors que Boris Johnson doit aussi gérer la question de l’accord final autour du Brexit économique avec l’Union européenne.

La semaine dernière


Les contrats à termes des indices actions américains de vendredi dernier étaient en légère baisse à l’ouverture ce matin. Cette baisse est liée à celle du Dow Jones de 79 points. Les contrats Futures sur le S&P 500 et le NASDAQ 100 s’échangeaient, eux, en territoire négatif.

Mais la tendance s’est inversée et a vu les trois principaux indices américains finir à de nouveaux points hauts. En séance, le Dow Jones a gagné environ 150 points pour une hausse de 0,49%. Le S&P 500 et le NASDAQ terminent, eux, respectivement avec une hausse de 0,58% et 0,84%.

Cette tendance haussière est due à la confiance générée par les vaccins ainsi que par l’accord trouvé à Washington autour du plan de relance américain.

popup_close
dowh1-3

Cette semaine


Le cours de l’or a connu une hausse de 0,4% à 1888,76$ l’once. Les contrats à terme sur l’or gagnaient, eux, 0,2% à 1892,80$.

De leur côté, les chefs de groupe des deux partis au Congrès des États-Unis se sont mis d’accord autour d’un plan de relance de 900 milliards de dollars. Il s’agit de la première aide de l’État fédéral visant à lutter contre les effets économiques et sociaux de la pandémie depuis plusieurs mois.

Pendant ce temps, les contaminations à la Covid-19 continuait d’exploser dans le pays alors que la Corée du Sud et le Royaume-Uni annonçaient un nombre de cas record en une journée.  Londres a annoncé de nouvelles mesures de confinement dans le but d’aplatir la courbe au plus vite.

Sur le marché des devises, le dollar a gagné 0,2% sur ses principaux rivaux.

Dans le cadre des négociations autour du Brexit économique, Londres demande à Bruxelles de changer ses statuts afin de permettre un accord de libre-échange post-Brexit et appelle ses négociateurs à tenir bon.

popup_close
xauusdh1-9

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X