peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le FOMC ouvre la porte à une hausse des intérêt

federal-reserve-bank

A l’issue d’une longue attente, la Réserve fédérale américaine semble enfin prête à relever les taux d'intérêt lors de l’une des prochaines réunions du FOMC ; de nombreux membres s’étaient montrés en faveur de l’augmentation des taux lors de la réunion des dernières minutes. Bien que la Banque centrale n'ait pas exclu la possibilité d'augmenter les taux d'intérêt en juin, il est plus probable que celle-ci soit effective en septembre, malgré la confirmation du président de la Réserve fédérale, Janet Yellen, que le décollage aurait lieu en 2015.

La semaine dernière

La réunion des minutes du FOMC a été l’événement le plus suivi des nouvelles économiques de la semaine dernière, hormis le discours du président de la Réserve fédérale, Janet Yellen. Bien qu'il n'y ait pas de calendrier clair concernant les hausses de taux à venir, il y a une forte conviction au sein des membres de la Fed que 2015 sera l'année de la majoration. Dans ses commentaires, Yellen a énoncé que le "faible premier trimestre a été en grande partie le résultat de facteurs temporaires" et "nous n’avons pas encore atteint les objectifs d'emploi de la Fed." Le dollar a modestement rebondi après plusieurs semaines de baisse, aidé par la faiblesse de l'Euro. Malgré le fait que la monnaie commune ait évité la déflation de justesse, l’industrie manufacturière allemande continue de décélérer comme en témoigne le dernier indice PMI. Le Royaume-Uni n'a pas connu le même sort, faisant face quant à lui à l'inflation, avec l’ébranlement de l’IPC annuel en territoire déflationniste aux côtés d’une mesure américaine équivalente. Parmi les autres informations importantes à noter, il y a eu une énorme contraction de -6,10% du prix des habitations chinoises, année après année, alors que l’indice PMI manufacturier HSBC est resté en zone de constriction. Un point positif malgré tout : le PIB japonais annuel a progressé à un rythme de 2,40% par rapport aux attentes de 1,10% selon les premiers chiffres.

popup_close
gbpusdweeklyreview05252015

La semaine à venir

De nombreux marchés seront ferrmés ce lundi pour cause de Memorial Day aux Etats-Unis et d’un jour férié bancaire (banking Holiday) de l’autre côté de l’Atlantique, au Royaume-Uni. Des évènements importants sont à attendre la semaine à venir, y compris les PIB nationaux du Royaume-Uni et des Etats-Unis respectivement. Le Royaume-Uni devrait afficher un rythme de croissance accru, avec des estimations de 2,50% de croissance annuelle et de 0,40% de croissance trimestrielle. Une deuxième lecture du PIB américain au premier trimestre devrait le revoir sensiblement à la baisse, tombant d'une valeur initiale de 0,20% à -0,80%. D’autres événements centraux sont attendus aux Etats-Unis dans la semaine à venir, y compris les commandes de biens durables qui devraient montrer que les résultats de base se sont inversés à la hausse tandis que les biens de consommation durables de base sont descendus à -0,40%. Les chiffres du logement seront également au centre de l’attention avec les ventes de logements neufs, les ventes de logements en attente, et la parution de l'indice S&P/Case Shiller sur les logements. Parmi les autres événements importants à venir il y a une décision quant aux taux d'intérêt canadiens et les chiffres trimestriels du PIB. Les attentes sont pour que le taux directeur reste inchangé à 0,75% alors que le PIB pourrait baisser en conséquence de la faiblesse des prix de l'énergie.

popup_close
usdcadweeklyreview05252015