Le PIB du Japon témoigne de la crise

Le système économique du Japon peine à faire face aux derniers séismes qui font trembler le pays.

shutterstock_223408246


La vague de tremblements de terre récente, le yen fort et le ralentissement de la Chine ont des conséquences alarmantes que le gouvernement tente de dominer. Pour le moment c’est la consommation intérieure qui maintient la tête du Japon hors de l’eau tandis que les nouvelles mesures imposées par la Banque centrale et le gouvernement devraient ranimer l’économie et l’aider à atteindre la cible d’inflation.

La semaine dernière


La livre sterling s’est renforcée de 1,55 % face à l’euro grâce à l’inflation et la vente au détail au-dessus des attentes, sous fond de faiblesse générale de l’économie depuis le référendum du Brexit. Le climat inhabituellement doux en juillet a entraîné la hausse du secteur de l’habillement, alors que la faiblesse du pound a aidé l’inflation, tandis que les prix des produits de base sont meilleurs qu’au premier trimestre. Le directeur de la BoE Carney a déclaré que l’inflation devrait continuer son expansion durant les prochains moins.

Le compte-rendu du FOMC indique clairement une division au sein du comité, avec des membres en faveur d’une hausse de taux tandis que d’autres souhaitent les maintenir à leur niveau actuel. L’inflation reste à des niveaux bas et très loin de l’objectif de la Banque centrale qui a maintenu ses taux directeurs à 0,50 % alors que les données récentes sur l’inflation indiquent une baisse ce qui balaie toute probabilité d’une hausse des taux en septembre, comme l’avait annoncé le président de la Fed de New York William Dudley en début de semaine.

popup_close
usdjpy-wr

La semaine à venir


Les chiffres définitifs du PIB britannique seront annoncés le 26 août, après un rapport préliminaire indiquant une croissance de 0,60 % au deuxième trimestre. Les données initiales indiquaient une hausse de l’activité en avril et mai, alors qu’un ralentissement a été enregistré au mois de juin. La peur d’une récession plane sur le pays, et la BoE a pris des mesures pour contrecarrer les effets du Brexit en coupant les taux d’intérêt de 25 points de base, et en étendant son programme d’assouplissement quantitative de 60 milliards de livres sterling.

popup_close
gbpusd-wr