peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Le PIB est décevant partout dans le Monde

Les actifs à risque font preuve d’un redressement inattendu en dépit de résultats économiques décevants.

weekly

Ce sont les actifs à risque, tels que les actions américaines, qui semblent avoir été les plus gâtés par le Père Noël cette année, tandis que le dollar a subit les effets négatifs de la prise de bénéfices et de la faiblesse des indicateurs fondamentaux. Le PIB définitif atteint par d'autres puissances mondiales telles que le Canada et le Royaume-Uni ont également fait pétard mouillé, ce qui devrait susciter l’inquiétude de l’ensemble des acteurs de l'économie mondiale.

Revue hebdomadaire

La semaine dernière, écourtée par le pont des fêtes de Noël, a été avare en données économiques signifiantes. Le seul pôle d’attention fut la parution des résultats du PIB national rendu public à travers le Globe. Aux États-Unis, les chiffres définitifs du PIB concernant le troisième trimestre ont fait état d’un taux de 2,00 %, qui bien que supérieur aux attentes de 1,90 %, demeure inférieur à la précédente estimation situant ce quota à 2,10 %. Cet écart pourrait être mis sur le compte des préoccupations concernant la cadence de l’accumulation des stocks dans l'ensemble de l'économie. Le Royaume-Uni a également connu un downtick avec une croissance de seulement 0,40 % de son PIB trimestriel, en-dessous du taux de 0,50 % estimé antérieurement. Même si c'est encore une des croissances les plus respectables parmi les nations du G7, ce résultat soulage à peine la pression pesant sur les épaules des décisionnaires de la Banque d'Angleterre, préoccupé par l’échec essuyé par leur stratégie à court terme visant à donner un coup de cravache à l’inflation nationale. Le Canada a enregistré un PIB mensuel plat à 0,00 %, soit un redressement minime par rapport à la contraction de -0.50 % connue le mois précédent. L’essentiel de la volatilité boursière se concentre au sein des marchés des matières premières, où les prix des métaux précieux et de l'énergie reprennent enfin le chemin ascensionnel, après des semaines de baisses pluriannuelles. La récente résorption du billet vert au cours cette semaine a ouvert la voie au rétablissement progressif du marché de l’or, confirmé par le quota de 1075,60 $ l’once. Parallèlement, le pétrole brut Brent a affiché une hausse de 5.00 % s’extirpant ainsi des griffes des dépressions pluriannuelles.

popup_close
brnt-feb16weeklyreview12272015

La semaine à venir

Une partie des données devrait être publiée dans ces prochains jours, avant les vacances du nouvel an. L'accent sera mis sur les indicateurs macroéconomiques en provenance des États-Unis. Dans l’attente de la publication des données concernant les ventes immobilières et celle de l'indice composite des prix Case-Shiller, les débats porteront sur d’autres données récemment issues du domaine de l’immobilier, tel que le PIB et  l’index des ventes de logements neufs publié la semaine dernière. Les analystes prédisent une augmentation de 0,50 % pour le secteur des ventes de maisons neuves, un résultat a attribué visiblement aux retards dû à l’accroissement des régulations bureaucratiques responsable du ralenti de la cadence des ventes. L’indice de prix composé du logement établit sur une base de vingt villes par le « S & P Case-Shiller »  devrait chuter à un taux d’expansion pluriannuelle de 5,40 % sur une base non désaisonnalisée, une indication selon laquelle le retour de vapeur constaté après la crise récente atteins sa fin, et que le marché du logement reprend une conjoncture de gains négative. Les chiffres représentatifs de décembre publiés par l’« American Conference Board Consumer Confidence » devraient faire état d’une évolution de 90,4 à 93,6, notamment en raison du coup de pouce apporté par le volume élevé des ventes au détail durant cette période de l’année. Enfin, le compte-rendu du PMI de la fabrication chinoise devrait paraitre vendredi, alors que les sessions de jeudi et vendredi devraient être abrégés en raison de l’approche du réveillon.

popup_close
sp-mar16weeklyreview12272015