peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Les actions US atteignent de nouveaux records

Les points de repères américains se clôturent à de nouveaux sommets, malgré peu de détails sur les propositions d'action

stocks-up


Une semaine ou furent absentes beaucoup de données fondamentales, de nouveaux indices sur la réforme fiscale à venir sur le niveau des entreprises et des impôts personnels ont stimulé l'optimisme des actions américaines et du dollar américain.

La semaine dernière


La politique a dominé les marchés la semaine dernière alors que l'Europe fait face à une foule de nouveaux obstacles sur le front politique. La montée des mouvements politiques anti-UE et populistes menace de déstabiliser les gouvernements en place en France et en Allemagne à un moment où l'euroscepticisme continue à s'accélérer.

En outre, la Grèce se précipite sur scène avec la mise en place d'une autre confrontation entre la zone Euro et le Fonds Monétaire International. Le FMI continue de réclamer un allégement de la dette, alors que l'Allemagne refuse d'envisager de telles mesures, ce qui est contraire aux principes établis par le traité de Lisbonne.

En dehors de l'Europe, la Reserve Bank of Australia et la Reserve Bank de la Nouvelle-Zélande ont opté pour maintenir les taux d'intérêt à leur minimum historique respectif de 1,50% et 1,75%. La RBNZ a continué à travailler pour parler de l'évaluation du Dollar Kiwi, car elle cherche à rétablir un rythme plus élevé de l'inflation.

D'autres nouvelles importantes en l'Asie incluaient les derniers chiffres du marché chinois, l'excédent ayant atteint un sommet d'un an, les exportations et les importations ont rebondi en conséquence. Aux États-Unis, les indices boursiers ont continué d'accélérer au milieu des promesses de l'Administration Trump selon lesquelles un nouveau plan fiscal sera dévoilé dans les prochaines semaines.

popup_close
nsdq-mar17weeklyreview02122017-2

La semaine à venir


Les chiffres relatifs au PIB et à l'inflation domineront les gros titres, la plupart des grandes économies mondiales devant faire rapport des développements fondamentaux. Le coup d'envoi de la semaine est la lecture préliminaire du PIB japonais du quatrième trimestre, qui devrait se situer à 0,30% pour les trois derniers mois de 2016.

La zone Euro et l'Allemagne afficheront également des chiffres comparables tout au long de la semaine. Les données de l'UEM devraient rester inchangées après la première lecture du PIB du quatrième trimestre alors que la lecture anticipée du chiffre allemand devrait afficher une accélération de l'activité économique.

En dehors des chiffres de croissance, les données sur l'inflation des prix à la consommation seront communiquées par la Chine, le Royaume-Uni et les États-Unis. Tous les trois devraient afficher des gains supplémentaires, prolongeant la tendance des derniers mois suite à une résurgence des prix de l'énergie à l'échelle mondiale, parallèlement à la forte dépréciation de la livre britannique et du yuan chinois.

Toute hausse du chiffre américain pourrait ouvrir la voie à d'autres gains du dollar US alors que le FOMC prévoie la possibilité d’une réunion au mois de mars prochain. Pour clôturer la semaine, les taux de chômage au Royaume-Uni seront annoncés avant que les chiffres des ventes au détail des États-Unis et du Royaume-Uni ne soient livrés.

popup_close
gbpusdweeklyreview02122017