33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les annonces relatives au vaccin font chuter les valeurs technologiques

Rapport hebdomadaire - 20/07/2020

Les indices souffrent

indices-down


Les contrats à terme d’actions ont plongé tôt ce matin, faisant disparaître les profits précédents. Et ce, alors que les investisseurs essayaient d’installer une nouvelle dynamique positive sur les bases établies la semaine dernière. Les contrats Futures du Dow Jones s’échangeaient à plus de 80 points en dessous du niveau attendu. Ceux du S&P 500 et du NASDAQ 100 ont également souffert. La semaine dernière, les principaux indices américains comme le S&P 500 et le Dow Jones avaient connu une hausse respective de 1,3% et de 2,3%. Il s’agissait, par ailleurs, de leur troisième semaine de hausse consécutive. Ces hausses ont eu lieu alors que les investisseurs semblaient s’être détourner vers les valeurs en lien avec la recherche du vaccin contre la Covid-19. Les gros titres de la presse sur les résultats positifs des essais cliniques de phase 1 ou 2 de certains laboratoires comme Moderna, Pfizer ou Biotech ont été les catalyseurs de cette tendance. Mais cette hausse des valeurs liées à la santé a eu des répercussions négatives sur le reste des valeurs de la high tech comme Microsoft, Facebook, Amazon, Netflix ou encore Google via sa maison mère Alphabet. Chacune de ces entreprises ont vu la valeur de leurs actions baisser de plus de 1% la semaine dernière. Microsoft a abandonné plus de 5% alors qu’Amazon et Netflix voyait, eux, se dessiner une chute vertigineuse de 7,4% et 10,2% respectivement. Ces fortes baisses ont eu des répercussions sur le NASDAQ, ce dernier enregistrant sa première baisse hebdomadaire en presque un mois. Pourtant, ces actions du numérique ont été le principal soutien de Wall Street en 2020. Les investisseurs ont continué d’accorder leur confiance à ces entreprises dont le business model semble pouvoir faire face à la situation créée par la pandémie. De plus, les investisseurs ont le regard tourné vers Washington alors que les membres du Congrès des États-Unis doivent commencer à discuter de nouvelles mesures de relance. Le président américain, Donald Trump, a déjà approuvé un plan à hauteur d’environ 2 billions de dollars dont le but était de rallonger l’aide aux nouveaux chômeurs créés par la pandémie.

La semaine dernière


Jeudi dernier, les contrats à terme d’actions américains ont connu une légère hausse à la suite d’une séance boursière déséquilibrée qui a vu se perdre les profits de quatre jours successifs de hausse. La perte concernait principalement l’un des plus fameux indices. Au cours de la seule journée de jeudi, le Dow Jones a perdu plus de 130 points pour enregistrer sa première baisse en quatre jours. Le S&P 500 et le NASDAQ ont également connu une baisse de 0.3% et de 0.7% respectivement. Ces baisses semblent être causées par les performances éparses de certaines entreprises américaines qui ont éveillé le scepticisme de certains investisseurs. Le nombre de nouveaux demandeurs d’emploi en une semaine était de 1,3 million le 11 juillet. Légèrement plus que ce qu’attendait les observateurs. En parallèle, les résultats pour le T2 de Netflix, la fameuse plateforme de streaming vidéo, ont été publiés et ils se sont avérés moins bons que prévu, faisant connaître à l’action du groupe une chute de 10% en après Bourse. Netflix espère pourtant séduire 2,5 millions d’abonnés supplémentaires au cours du 3ème trimestre.

popup_close
netflixh1-2

Cette semaine


L’or, la plus célèbre des valeurs refuges, tient bien sa position au-dessus des 1800 dollars l’once. C’est le résultat à la fois d’un affaiblissement du billet vert et de l’inquiétude grandissante face à la propagation continue de la pandémie de Covid-19. Plus de 14 millions de personnes ont été contaminés par le Sars-CoV2 jusqu’ici et plus de 600 000 sont morts de la maladie.

Le contenu ci-dessus est considéré comme un article d’information sur l’état du marché et ne doit en aucun cas être perçu comme un conseil en investissement.

popup_close
xauusdh1-8

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X