33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Les contrats à terme sur le Dow Jones en hausse de 200 points

Rapport hebdomadaire - 05/10/2020

Trump hospitalisé, les contrats à terme en hausse

dow-jones-wpr-2


Les contrats à terme ont fait irruption tardivement lors de la séance d’hier alors que les investisseurs se préparaient à une nouvelle semaine chargée en émotions et active sur le marché. L’hospitalisation du président des États-Unis, Donald Trump, ajoute de l’incertitude à l’incertitude dans un paysage politique et économique déjà dans l’expectative à l’approche de l’élection présidentielle. C’est dans ce contexte que les contrats Futures sur le Dow Jones ont connu une hausse d’environ 200 points. Ceux sur le S&P 500 et sur le NASDAQ 100 ont, eux, légèrement bondit de 0,7%.

Donald Trump a, de son côté, mis en ligne hier sur Twitter une vidéo de lui, d’une durée d’une minute environ, s’adressant aux américains, dans le but de rassurer. Il y affirme avoir « d’excellents retours de la part des médecins ». Par la suite, le président a effectué une courte sortie en voiture pour saluer ses supporters à l’extérieur de l’hôpital.

Néanmoins, Trump n’est pas hors de danger. Ses médecins ont annoncé l’avoir traité avec de la dexaméthasone, un stéroïde prescrit qu’en cas de cas sévère de Covid-19. De plus, il a été rapporté que le président américain a subi à deux reprises une forte chute de son niveau de saturation en oxygène depuis que sa contamination a été constaté. Trump a été transféré au Centre Médical National Militaire Walter Reed vendredi dernier après s’être vu administrer du Remdesivir, un antiviral expérimental. Le médecin personnel du président américain, le Dr Sean Conley, a annoncé hier que la santé de son patient s’était améliorée et qu’il pourrait peut-être sortir de l’hôpital dès aujourd’hui. Pour Matt Maley, analyste des marchés chez Miller Tabak, « l’annonce de l’hospitalisation présidentielle vient ajouter une nouvelle couche d’incertitude à l’élection. Une élection qui n’est, elle-même, que l’une des nombreuses incertitudes qui préoccupent les marchés financiers en ce moment ».

La semaine dernière


Vendredi dernier, deux des plus populaires valeurs refuges actuelles, le yen et le dollar ont connu une hausse suite à l’annonce de la contamination du président Trump par le virus Sars-CoV2. Cette situation a vu s’installer une certaine confusion chez les investisseurs un mois à peine avant l’élection présidentielle de novembre. Les marchés se sont détendus dans l’après-midi et si les deux devises restaient hautes, elles s’échangeaient à des niveaux plus raisonnables. Par ailleurs, les statistiques ont montré que la création d’emploi aux États-Unis était plus faible qu’estimé en Septembre. De même, une baisse du taux de chômage est à relever. Mais tout cela n’a eu que peu d’influence sur les devises alors que les marchés ne s’intéressaient plus qu’à la santé du président américain.

popup_close
usdjpyh1-15

Cette semaine


Les cours du pétrole ont connu une hausse de 2% plus tôt dans la journée. L’annonce par les médecins de la possible sortie du président Trump de l’hôpital n’y est peut-être pas étrangère. L’amélioration de l’état de santé du président américain permet de calmer les esprits au niveau politique, certains voyant se profiler une crise institutionnelle en cas d’incapacité présidentielle. Et aussi de réduire un peu l’incertitude qui donne le la depuis un moment sur les marchés. Le baril de Brent est monté à 39,96$. Le WTI américain est, lui, monté à 37,81$ le baril. Les cours du pétrole avaient chuté de 4% vendredi à l’annonce de la positivité au Covid-19 du président américain. La nouvelle venait alors s’ajouter aux craintes liées au rebond de la pandémie en Europe et au risque d’un nouveau trou d’air de l’économie mondiale.

Le contenu ci-dessus est considéré comme un article d’information sur l’état du marché et ne doit en aucun cas être perçu comme un conseil en investissement.

popup_close
clh1

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X