Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Les élections pèsent sur la bourse américaine

Rapport hebdomadaire - 06/11/2016

Indices boursiers américains sur la touche

shutterstock_358806302


Les actions américaines ont battu en retraite la semaine dernière et ont fait preuve d’une volatilité accrue face aux craintes des résultats des prochaines élections.  Alors que la  course entre dans sa phase finale, le candidat républicain Donald Trump se trouve au coude à coude avec la candidate démocrate Hillary Clinton et la possibilité  croissante d’une victoire de celui-ci provoque la chute des indices de marchés.

La semaine dernière


Les élections aux Etats-Unis ont continué à faire les gros-titres de la presse la semaine  dernière. Il en a été de même pour les nouvelles mesures de politique monétaire qui elles aussi ont eu un impact majeur sur les marchés financiers.  La Banque du Japon a débuté  la semaine en annonçant que ses taux d’intérêt et son programme d’assouplissement  quantitatif demeureraient intacts dans le but d’atteindre sa cible inflationniste qui semble de plus en plus hors de portée. La décision de la BoJ a été suivie par celle de la Reserve  Bank of Australia, qui a également prit la décision de maintenir se la politique monétaire telle quelle. La hausse de l’inflation actuelle permet aux décideurs de la Banque Centrale de renoncer à tout élargissement de leur politique d’assouplissement, ce qui pourrait  entraîner une plus forte progression de la part du dollar australien et mettre la  pression  sur les taux de change et l’économie. À l’aube des élections, la FOMC et la Réserve  Fédérale ont jugé pertinent de n’apporter aucun changement radical à leur politique économique.  Toutefois, lorsqu’on combine une inflation PCE de base stable à 1,70 % et un taux de création d’emplois mensuel au-dessus des 150 000 au mois d’octobre, l’éventualité d’une hausse des taux en décembre continue à se révéler comme plus que plausible. Enfin, la Banque d’Angleterre a elle aussi opté pour l’immobilisme et souligné  qu’une baisse de taux supplémentaire était peu probable, surtout au regard de l’état positif de l’inflation et de l’expansion du PIB. Cependant, ajoutant aux inquiétudes concernant  les perspectives, la décision de Haute Cour de Justice britannique exigeant l’entérinement du vote du Brexit par le Parlement britannique avant de déclenché le processus détaillés par les clauses de l’Article 50 censé sceller la décision d’un départ du sein de l’Union  Européenne. La livre sterling a répondu positivement à cette nouvelle, et se retrouve en pleine progression par rapport à ses pairs.

popup_close
usdjpyweeklyreview11062016

Cette semaine


Le principal évènement de cette semaine sera bien évidement la clôture de la course à la Maison Blanche. Après une longue campagne, les sondages présentent les deux candidats  presque au même point, ce qui ne manque pas de causer des ondes de choc à travers  l’ensemble des marchés financiers. L’un des principaux actifs à suivre de près est la paire  USD/MXN qui est devenu le baromètre de ces élections au cours de ces derniers mois. Là-dessus s’ajouteront les données en provenance de Chine, avec la parution des rapports  sur le commerce et l’inflation. La balance commerciale devrait atteindre près de 25 %  à $51,7 milliards contre $41,98 milliards en septembre, principalement en raison d’une  contraction des exportations de -10% à -6% tandis que les importations ont fait marche arrière à un rythme plus lent. Le taux d’inflation censé paraitre mercredi devrait montrer  une amélioration continue à la fois de l’indice de la production et de la consommation grâce à la hausse des prix, avec le PPI qui devrait s’élever à 0,80 % alors que l’IPC pourrait rebondir à 2,10 % au mois d’octobre versus 1,90 % en septembre. En dehors de la Chine, l’autre annonce majeure proviendra du côté de la Reserve Bank of New Zealand qui publiera sa décision concernant ses taux d’intérêts. Les analystes s’attendent à un recul des taux de 2 % à 1,75 %.

popup_close
usdcnhweeklyreview11062016

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X